Une émission fort intéressante hier soir sur la 5, comme la plupart du temps,
 les journalistes mettent le doigts sur certains sujets à tendance de polémiques.
Marques repères, logos produits élus de l'année  ( sous entendu : produits élus de l'année sur le point marketing ) eco-responsables et j'en passe c'est vraiment l'arnaque pure et dure.
Les consommateurs se fient principalement à ces logos, une erreur, puisqu'ils ne sont certifiés que par les sociétés qui les apposent sur leurs produits. Donc aucun moyen de contrôle extérieur puisque tout est fait en interne.
La vie que nous menons fait que nous ne prenons plus vraiment le temps de lire les étiquettes des produits. Ce qui est bien dommage, alors si vous n'avez pas le temps d'eplucher les etiquettes, acheter  au moins des produits basiques et preparez vous même vos plats.
L'eau en bouteilles plastique qui est soit disant eco-responsable, du plastique reste du plastique.
Le poisson frais soit disant également eco-responsable, quand on voit qu'ils raclent les fonds marins a couts de chaluts et détruisent tous les coraux, que la plupart des poissons sont rejetés a la mer je ne vois pas ou est l'eco-responsabilité là aussi.
Ce " label " interne à la société et censé comporter 4 critères, alors que 2 suffisent pour apposer le logo sur le produit...
Quand on voit à coté de cela, les logos Produits élus de l'année, qu'il faut payer un droit de participation de 3600 euros ( rien que ça mais le meilleur reste à venir) et que si le jury sélectionne le produit ( sans être gouté puisque cela se fait via questionnaire sur le web) là le propriétaire du produit devra reverser une nouvelle contribution de prés de 15000 euro pour pourvoir y coller ce sésame ...
La nouvelle tendance marketing des publicitaires, solliciter ( moi je dirais acheter ou soudoyer) les blogueurs en leur faisant de jolis petits lots pour tester le produit, nouvelle technique depuis l'arrivée d'internet dans les foyer, on touche un maximum de gens sans trop en faire et surtout à coup de buzz. Tiens cela me fait penser au coup mémorable du Seb et son Foodle ...Ce qui est par contre legal en France, on n'est pas obligé de donner le nom de la marque en question, alors qu'aux USA, c'est obligé, passible d'une amende si tel n'est pas le cas. Pour ma part, et pour pas mal de personnes de mon entourage, nous faisons de moins en moins confiance à l'objectivité de ce genre de publicité, je ne lis d'ailleurs plus les billets concernant les partenariats, je finis même par zapper carrément les blogs ou sites en question.
La plupart ne cherchent pas plus loin que leur nez, même si le produit n'est pas bon ils vantent tout de même le produit a coup de superlatifs plutôt marrant avec le recul lol
 Est ce une tromperie pour le lecteur ? Pour moi oui. Après chacun sait ce qu'il a à faire et sait surtout s'il préfère avoir quelques passages supplémentaires " grâce " a la marque ou s'il préfère rester intègre avec ses lecteurs
Bref toujours et encore une histoire de gros sous que peu de consommateurs ne peuvent voir ou ne veulent voir.