A

 

Ceci dans ta vie privé mais et surtout sur Facebook ( ou tout autre reseau social mais celui ci et surement un des meilleur condensé que l'on puisse trouver ) qui n’échappe pas au phénomène. Notre fil d’actualité se remplit soudainement de messages qui disent approximativement la même chose : «Je fais le ménage de mon compte, donc si tu veux rester mon ami, aime ce statut». A ce fameux moment de printemps, les oiseaux chantent ... Chez moi ils ne chantent pas seulement au printemps et fort heureusement....

Dans la «vraie vie» , je ne vais pas vous téléphoner pour vous dire « on se parle jamais pis t’as le même intérêt à mes yeux que de ma premiere culotte, mais si TOI tu veux rester mon ami, raccroche pas, ok ? » De la même façon, si je préfère écarter quelqu’un de mon quotidien, je le fais au moment où cette personne devient pour moi une nuisance, je ne me lance pas dans une vaste campagne de ruptures amicales. Pourquoi en serait-il autrement sur Facebook ? Et n’est-ce pas un peu honteux de quémander ainsi l’amour et l’attention de personnes que vous êtes potentiellement prêt à supprimer de votre vie ?

Avoir trop de relations Facebook augmenterait le sentiment de solitude et pourrait courir à terme à la dépression. Bon faut pas déconner, mes amis ne me font pas pleurer et ne me donnent pas non plus envie de me tailler les veines, mais quand même, si on pouvait éviter, je dirais pas non.

A fuir de toute urgence : Le moralisateur, ( il y a d'autres categories comme dans la vraie vie, mais cette categorie et celle qui me gonfle le plus ! ) cette personne qui sait tout sur tout. Et qui ne se gêne pas pour laisser des commentaires desobligeant dès qu’il y a lieu de débattre. Ou pas, d’ailleurs. L’important pour lui, c’est d’être présent et de donner son avis tranché sans chercher à comprendre celui des autres, te donner son avis plutot tranché alors que tu n'as rien demandé. On en arrive même à se demander si c’est pas pour se donner de l'importance ou juste pour faire chier. Et ceux là oublient vite qu'ils n'ont pas une vie exemplaire.

Alors quand tu ne reponds pas, là c'est la cata ! Lorsque tu fais le mort, cela ne plait pas ! Quand tu n'as pas envie de rentrer dans la polemique et que tu essais de prendre un peu de recul, l'ego du moralisateur en prend un coup ! En ne devoilant plus rien de ta vie privée, là le bas blesse, le moralisateur n'a plus aucune emprise sur toi.

Donc pour vivre heureux vivons cachés, pourquoi ?

Parce que C EST MON CHOIX !